Devis Express

Déploiement du Permis de Grandir à Avignon

Le 13 juin, la ville d’Avignon a, à son tour, décidé de soutenir le programme de prévention des accidents domestiques « Pas d’accident dans ma Maison», élaboré et financé par O2.
Les enfants de l’école Saint-Exupéry ont été les premiers à être sensibilisés aux risques domestiques en présence de :

Marie-Josée ROIG – Maire d’Avignon, Présidente du Grand Avignon, Ancien Ministre
d’Isabelle ALATAYRAC – Adjointe, déléguée à l’enseignement
de Sébastien DEROCHE – commandant SDIS Avignon
de Julie BEAUSIR – Directrice de la région sud-est du Groupe O2
de Cathy THUIN – Responsable de l’agence O2 Avignon
et d’Alexandra BABRABSCKI – Chargée de clientèle de l’agence O2 Avignon

Au total, plus de 1 000 enfants avignonnais y seront sensibilisés !

Interview France Bleu Vaucluse


Article Vaucluse Matin du 15 juin 2013

Article Dauphiné Libéré du 19 juin 2013

Article Avi City Local News du 18 juin 2013


Déploiement du Permis de Grandir à Marseille



Après la ville du Mans, c’est Marseille qui a souhaité sensibiliser plus de 900 enfants aux accidents domestiques. L’école maternelle Neuve Sainte Catherine est la première école marseillaise à avoir soutenu ce programme de prévention « Pas d’Accident dans ma Maison« , élaboré et financé par O2 . Cette opération a été réalisée en présence de :

Christophe MERLIN – Directeur de cabinet du préfet de la région Provence-Alpes-Côte-
D’azur, Préfet des Bouches-du-Rhône,
Patrick MENNUCCI – Député-maire du premier secteur de Marseille,
Guillaume RICHARD – Président du Groupe O2 ,
Julie BEAUSIR – Directrice de la région Sud-Est du Groupe O2 ,
Marina PIERACCINI – Assisstante de l’agence O2 de Marseille,
du représentant du Directeur général de la Sécurité Civile,
et du vice-amiral Jean-Michel L’HENAFF – Commandant du bataillon de marins-pompiers





Interview de Guillaume RICHARD sur Chérie FM le 3 avril 2013




Article dans la Provence le 30 mars 2013



Article dans la Lettre Économique et Politique de PACA le 5 avril 2013




Lancement officiel du Permis de Grandir « Pas d’accident dans ma maison » au Mans


Chaque année en France, 250 enfants décèdent des suites d’un accident domestique.
Afin de faire prendre conscience aux enfants de 3 à 6 ans et à leurs parents, que la maison et ses abords sont des lieux à haut risque, le Groupe O2 et la Sécurité Civile ont lancé un grand programme national de prévention des risques domestiques : « Pas d’accident dans ma Maison ».
Ce programme national a été lancé lundi 18 février auprès des élèves de grande section, à l’école Claude Chappe du Mans.

Un sapeur-pompier est ainsi intervenu dans la classe afin de distribuer le kit pédagogique, un jeu permettant aux enfants de mémoriser des situations de danger, dans la maison et ses abords, à travers un modèle des feux de circulation.

Le déploiement au niveau national est prévu courant 2013. En attendant que la Sécurité Civile passe dans l’école de vos enfants, il est possible de télécharger gratuitement sur Apple Store et sur www.o2.fr l’application ludique et pédagogique « Pas d’accident dans ma Maison. »

Un beau moment de sensibilisation et de prévention qui, on l’espère, permettra de réduire le nombre des accidents domestiques en France* !

(* : Chaque année, 250 enfants décèdent des suites d’un accident domestique.)



Première intervention nationale le 18 février 2013 dans une classe de l’école maternelle Claude Chappe au Mans en présence de Monsieur Jean-Claude BOULARD, maire du Mans, du préfet Jean-Paul KIHL, directeur général de la Sécurité civile et de la gestion des crises, et de Guillaume RICHARD président du Groupe O2.



Crédit photos : Joachim Bertrand / Sécurité civile.



Reportage dans le 13h de France 2 du lundi 18 février 2013



Article Ouest France du 16 février 2013




Article Ouest France du 19 février 2013



O2 a créé son Institut de recherche

Afin de mieux répondre aux besoins des personnes âgées, O2 a créé son propre institut de recherche.
Il s’agit donc d’assurer au Groupe O2, grâce à une dynamique de recherches, une connaissance renouvelée des publics concernés par le vieillissement mais également des pratiques.

Dans le cadre de la création de cet institut de recherche, O2 recrute un chercheur en Sciences Humaines.

Le quotidien Ouest France a relayé l’information :


Version texte de l’article du Ouest France:

Vieillissement : un institut de recherche chez O2

Il a pour objectif de mieux connaître les besoins des personnes âgées. L’un des marchés du leader sarthois des services à la personne

 

 

L’innovation 

«Neuf Français sur dix veulent vieillir à la maison. Comment répondre à cette volonté ? » Pour y réfléchir, O2, entreprise sarthoise spécialisée dans l’aide à la personne – dont la personne âgée en perte d’autonomie – a créé son propre institut de recherche. Un institut que dirige Rajaa Chahbi, docteure en gérontologie et ex-assistante de vie, qui recrute actuellement un chercheur en sciences humaines

 

Car la tache est gigantesque. O2 veut connaître les besoins à venir, tant chez les personnes âgées que chez les aidants, ces proches qui se relaient pour s’occuper d’un vieux père, d’une vieille mère… On parle ici d’un public âgé d’au moins 75 ans, voire 80 ans.

 

Au-delà des quatre murs

« La vie à domicile, c’est un cadre habituel, des repères. Mais l’accompagnement à domicile peut avoir ses limites. »

Rajaa Chahbi part du principe que le maintien à domicile ne veut pas dire « cloisonnement entre quatre murs. Nous voulons aller au-delà de ces murs, donner du contenu à la vie de la personne âgée en ne se limitant pas à la toilette ou au repas. »

 

En parlant repas, combien de personnes âgées n’ont plus goût à s’alimenter ? « En emmenant la personne faire les courses, elle peut retrouver du plaisir. Une grand-mère de Brest n’avait plus goût à rien. Son assistante de vie l’a emmenée dans les magasins, choisir ses légumes, ses plats. Aujourd’hui, elles vont au restaurant toutes les deux, tous les jeudis midis », assure Géraldine Durand, chargée de marketing et de communication.

 

La prévention de la perte d’autonomie intéresse l’institut. « C’est bien souvent un accident, une chute qui déclenchent la perte d’autonomie,

rappelle Rajaa Chahbi. Il est possible de les prévenir. La vue baisse ? Il va falloir s’éclairer au maximum ! »

 

Les troubles de la mémoire, source d’anxiété chez les personnes vieillissantes, pourraient donner lieu à des ateliers à domicile, personnalisés et en lien avec le quotidien.

 

 Enquêtes objectives 

Recrutée d’abord pour son expertise, Rajaa Chahbi veut s’appuyer sur le quotidien des assistants de vie et dos clients de l’entreprise, mais aussi voir du côté des institutions.

« Nous réaliserons des enquêtes objectives pour les partager avec d’autres professionnels de l’aide à la personne âgée. Le rôle de l’institut est de comprendre comment ça marche, du point de vue de la personne âgée, de la politique sociale, de l’économie et de la démographie», explique la directrice.

 

L’accompagnement de personnes âgées représente 7 % du chiffre d’affaires d’O2 (8 000 salariés et 142 agences). Ce n’est qu’un début. À l’innovation de l’institut s’ajoute la professionnalisation du service. Une formation (diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale) sera proposée aux salariés cette année.

 

Florence LAMBERT. Plus d’infos : site internet https://www.o2.fr/.

La vie des entreprises de l’Ouest sur: ouestfrance-entreprises.fr


Le Magazine Mariée présente le Pack Mariage

Le magazine Mariée propose dans son dossier « Liste de mariage » notre beau cadeau pour être heureux en ménage « Le Pack Mariage ».


vdc-pub4