Devis Express

Le Fonds de Solidarité Oui Care lance une grande campagne de sensibilisation

Capture-Olivier
En moyenne, par an, 219 000 femmes déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint. Et 1 femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. C’est la réalité des violences que les femmes subissent encore en France en 2019.

 
Chez Oui Care plus de 90% de nos salariés sont des femmes. Au vu des chiffres un tiers d’entre elles sont ou seront potentiellement en danger. Il allait donc de soi pour le PDG du Groupe, Guillaume Richard, de faire attention à elles et de leur venir en aide.
 
Le Fonds de Solidarité Oui Care a été créé avec pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes et contre les inégalités femmes/hommes.
 
Afin de sensibiliser le plus grand nombre, le Fonds de Solidarité a décidé de lancer une grande campagne sur les violences conjugales.
 
Quatre femmes ont accepté de témoigner et de nous raconter les violences qu’elles ont subies et surtout comment elles s’en sont sorties.
 
Clémence, Florence, Estelle et Carole se livrent à coeur ouvert et en toute sincérité à Olivier Delacroix, animateur TV et radio.
 
Leurs témoignages sont à découvrir sur la chaîne youtube du Fonds de Solidarité Oui Care
 
Comme Clémence, Florence, Estelle et Carole le racontent, le soutien des proches est un élément primordial pour aider une femme à partir, à se protéger, à porter plainte. Leur venir en aide est une responsabilité collective.
 
L’une de vos proches, l’une de vos collègues, l’une de vos connaissances peut se trouver dans une situation personnelle compliquée mais vous ne savez pas comment faire, vous n’osez pas vous immiscer dans une situation intime… Le Fonds de Solidarité Oui Care peut vous accompagner dans cette démarche.
 
Nous pouvons vous diriger vers une association mais aussi faire de l’aide en direct (prise en charge d’une chambre d’hôtel, du loyer d’un appartement, …).
 
Pour cela il suffit de nous contacter par mail à solidarite@ouicare.com ou sur nos réseaux sociaux Facebook Fonds de Solidarité Oui Care et twitter @FondsOuiCare
 
On ne lâche rien !


vdc-pub4