Devis Express

Yan DESMARETS, premier franchisé O2 à Château Gontier

Depuis le 10 septembre, Yan DESMARETS, premier franchisé O2, propose des services de ménage-repassage et de garde d’enfants de plus de 3 ans à Château Gontier et ses alentours (Segré – Craon…)

Cette première agence franchisée, installée avenue Carnot à Château Gontier, permet ainsi au Groupe O2 de s’implanter dans un nouveau département et d’accélérer son maillage territorial.

Ouest France l’a annoncé :


 
Version texte de l’article du Ouest France:

 

Les services à domicile continuent à prospérer

Implantation d’une agence 02 en centre-ville, recrutements prévus chez Maison et Services, extension de l’ADMR à Château-Gontier…

Les services à domicile prospèrent en restant dépendants des subventions.
 
Enquête :
 
« En me lançant dans le secteur des services à la personne, j’étais convaincu qu’il y avait un potentiel de développement.
Depuis quelques mois. Yan Desmarets, 40 ans, a tenté l’aventure des services à domicile et à la personne.

Il vient tout juste de créer, à Château-Gontier, sa franchise du groupe 02, la première en France. Ménage, repassage à domicile, garde d’enfants… jusqu’à l’aide aux seniors, d’ici quelques mois si tout va bien, le temps de trouver le bon rythme.
Le groupe auquel il appartient, lui, a explosé en douze ans, passant de zéro à 7 500 « collaborateurs » et 142 agences aujourd’hui.

 

Recrutement permanent :

 

« 02 prévoit de recruter plus de 4 000 personnes sur toute la France en 2012 », explique la direction centrale du groupe.
Et à Château-Gontier ? « Ce ne sont pas moins de 60 emplois en contrat à durée indéterminée qui seront créés en moins de trois ans »avance la communication du groupe !
Yan Desmarets, lui, est beaucoup plus prudent : « je ne m’avance sur aucun chiffre », tranche le Mayennais qui a encore tout à faire, même les travaux de rénovation de sa nouvelle agence au 52 avenue Carnot.

 
Il a peut-être raison. Déjà parce qu’il n’est pas tout seul : Aid’a Dom, Entr’aide services (association). Maison et Services, l’ADMR (Association d’aide à domicile en milieu rural), l’Apef (Agence professionnelle de l’emploi familial) sont déjà là.
Sans compter que de toute part, les initiatives fusent.
En juin dernier, lors de son assemblée générale, l’ADMR de Bierné annonçait l’extension de son périmètre d’action à une nouvelle commune : Château-Gontier. Maison et Services, concurrent direct d’02, a « des postes à pourvoir sur l’agence de Château-Gontier.
On recrute en permanence », explique Charlène Desideri, porte-parole du groupe.
Et il ya un an, le groupe mayennais de Patrice Deniau implantait également une agence Maintien à Dom, spécialisée, quant à elle, dans l’aide aux seniors et aux personnes handicapés. « L’effectif a atteint six ou sept personnes depuis », témoigne Wilfid Reillon, infirmier d’État et responsable de l’agence.

 
Dépendance aux subventions :
 

Tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles pour autant.
Car le secteur, en réalité, est très dépendant des subventions de l’État et aux crédits d’impôts.
Ainsi, une prestation facturée 100 € revient généralement à 50 €. La différence ce sont nos impôts.

Mais quand le crédit tousse, c’est le secteur qui s’enrhume… Comme l’activité de l’ADMR de Bierné, qui s’est un peu infléchie en 2011.
La raison ? « Les prises en charge financières ont diminué », expliquait Jean-Marc Tribondeau, président de l’ADMR de Bierné (Ouest-France du 3 juin).
Wilfid Reillon, lui, sait qu’il aura un cap à franchir en 2013 : « le plafond des subventions passera de 18 000 € à 10 000 € », explique-t-il.

 
Tanguy PALLAVER.


vdc-pub4