Journée Maman travaille : la « Bonheur story » de Géraldine Durand

carousel_maman_travaille2

 

Le mardi 8 décembre à Paris, les mères actives se réunissent au Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, dans le cadre de la Journée Maman travaille. Parmi les nombreux temps forts du programme, Géraldine Durand, la Directrice marketing, communication et relations clients du Groupe O2, viendra raconter sa « Bonheur story », commencée le jour de son entretien d’embauche… Une histoire positive et étonnante, qui devrait inspirer les working mums !

 

Géraldine, qu’allez-vous raconter aux mères actives lors de la Journée Maman travaille ?

 

GeraldineMarlène Schiappa, la présidente de Maman travaille, m’a proposé de raconter aux mères actives ma « bonheur story », débutée en 2012 à mon arrivée chez O2. Dès mon entretien d’embauche, pour devenir Directrice marketing et communication du Groupe, j’ai décidé d’être transparente auprès du PDG et du Directeur des ressources humaines, en assumant pleinement mes projets de maternité. A l’époque, je me lançais dans une FIV pour devenir maman, et il était capital pour moi de concilier mes rêves pro et perso, sans transiger sur l’un des deux aspects. Cet entretien d’embauche est le point de départ de l’histoire : un moment très spécial, dont je me souviendrai certainement toute ma vie ! A travers ce récit, mon message aux mères actives sera simple : il ne faut jamais négocier sur ses rêves, toujours aller au bout ses envies.

 

O2 est partenaire de Maman travaille depuis plusieurs années. Pourquoi cette fidélité ?

 

O2 partage la philosophie et les engagements de Maman Travaille : l’accompagnement des mères actives, l’équilibre entre vie pro et vie perso, l’importance des contraintes positives et du temps pour soi… Depuis toujours, les mères actives sont d’ailleurs au centre des attentions du Groupe O2 : nous voulons leur apporter de l’oxygène au quotidien, en leur proposant des services à domicile adaptés à leurs besoins. Enfin, nous soutenons de tout cœur Marlène Schiappa, la présidente de Maman travaille. Nous pensons qu’elle fait bouger les lignes et qu’elle porte des messages très positifs, humains et progressistes. Elle est une formidable représentante pour les mères actives.

 

>> LE PROGRAMME COMPLET DE LA JOURNÉE MAMAN TRAVAILLE


Communication : O2 remporte un Prix Effie 2015 !

EFFIE_FRANCE2015O2, leader des services à domicile en France, a reçu cette semaine le Prix Effie Bronze, récompensant l’efficacité de sa campagne de communication « O2, la vie en mieux ». Une grande première pour une entreprise de services à la personne !

 

Depuis 1994, le Prix Effie distingue les campagnes de communication les plus performantes de l’année en France. Organisée par l’AACC et l’Union des annonceurs, elle est la seule compétition qui récompense les annonceurs et leurs agences sur l’efficacité mesurée de leurs actions de communication.

 

Des marques prestigieuses figurent, en compagnie d’O2, au palmarès du Prix Effie 2015. Parmi elles : Lacoste, Renault, Yves Rocher, Conforama, Meetic ou encore Fleury Michon.

 

« O2, la vie en mieux » : la campagne gagnante !

 

Le Prix Effie de Bronze, décerné cette année à O2 dans la catégorie PME-PMI, récompense le dispositif de la campagne estivale du Groupe, réalisée en collaboration avec l’agence CoSpirit MediaTrack :

 

Campagne affiche O2Une campagne puissante sur les ondes radio nationales, avec 9 spots « O2, la vie en mieux », générant plus de 49 millions de contacts via RTL, NRJ, Europe 1, RFM, RTL2, Chérie FM et Nostalgie.
Une grande campagne d’affichage dans 7 grandes villes françaises, avec 700 panneaux de 12 et 8 m2.
Une visibilité en gares et sur les aires d’autoroute tout l’été, avec plus de 250 000 flyers distribués aux vacanciers pour les aider à bien organiser leur rentrée.

 

Géraldine Durand, Directrice Marketing et Communication du Groupe O2 : « Communiquer sur les services à la personne, un secteur encore jeune et assez méconnu des consommateurs, est un réel défi. Entreprise pionnière sur le marché, O2 a très vite compris la nécessité de communiquer massivement en investissant tous les canaux, on et offline. Le Prix Effie récompense la pertinence de notre communication 360, dont la campagne radio est une composante importante depuis 2011. Son efficacité a encore été prouvée cette année et transformée sur le terrain, dans nos agences partout en France, grâce à nos équipes. »


Rendez-vous à la Journée Maman travaille le 8 décembre !

carousel_maman_travaille2

 

Le 8 décembre à Paris, toutes les mères actives auront l’occasion de se réunir au Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, lors de la Journée Maman travaille. Un événement exceptionnel sur le thème du Bonheur, dont O2 est le partenaire privilégié. Marlène Schiappa, la pétillante présidente du réseau Maman Travaille, nous présente cette grande journée.

 

Vous souhaitez participer à la Journée Maman travaille ?
Inscrivez-vous ici ! Attention, le nombre de places est limité…

 

MarleneSchiappa copieMarlène, pourquoi avoir créé le réseau Maman Travaille ?

 

Quand j’attendais ma fille aînée il y a maintenant 9 ans, je travaillais dans une grande agence de pub… et j’ai été sidérée de découvrir que toutes les mères actives qui travaillent, étaient confrontées aux mêmes problèmes. Il y avait une quasi-schizophrénie entre la vie professionnelle et la vie familiale, et des difficultés majeures notamment liées aux horaires.

 

J’ai voulu créer un réseau de mères actives, le premier du genre. Il existait des réseaux pros très efficaces et des associations de mères de l’autre côté, mais rien pour lier les deux. Rapidement, autour du blog Maman Travaille, d’autres mères engagées m’ont rejoint et nous avons créé l’association Maman travaille, qui organise des événements et mène des missions de lobbying !

 

Quels seront les temps forts de cette journée ?

 

Plusieurs tables rondes très denses sur des sujets tabous, que l’on aborde uniquement lors des journées Maman travaille : comment garder l’équilibre quand ça va mal ? Oser lâcher son trapèze pour attraper le suivant ? Comment se sortir de la cave ? Comment lutter contre le « plafond de mère » ? Mon prochain livre traite d’ailleurs ce dernier sujet (Plafond de mère, comment la maternité freine la carrière des femmes, aux éditions Eyrolles).

 

Des spécialistes de ces questions, absolument passionnants, viendront nous en parler. Pas forcément des gens que l’on voit à la télé dans toutes les émissions, mais des gens qui ont des choses épatantes à dire : un « two women show » des fondatrices de La fabrique à bonheurs, une juriste qui déteste les lettres recommandées, des papas qui demandent à en faire plus, une patronne qui décrypte l’investissement psychologique que mettent les femmes dans les tâches ménagères…

 

Au-delà, un atelier sur la garde d’enfants se tiendra le midi, et une grande séance de coaching type « thérapie de groupe » autour du bonheur concluera la journée, avec les interventions de 3 coachs exceptionnelles : Barbara, coach business, Mélanie, coach parentale, et Jennifer, coach sportive.

 

Enfin, trois Maires de grandes villes vont signer le Pacte Transparence Crèches !

 

En quoi consiste ce Pacte Transparence Crèches ?

 

Nous avons constaté lors de l’étude Maman travaille que 73% des jeunes parents considèrent que c’est une épreuve de trouver un mode de garde, et plus encore considèrent qu’on obtient une place en crèche par chance ou par piston… Or, les Mairies nous disent le contraire. Les élus aussi. Alors nous avons voulu dire : chiche ! Mettons sur la table les critères et les barèmes qui font qu’on attribue des places en crèches aux bébés, et rendons-les publics.

 

Anne HIDALGO, Jean-Claude BOULARD et Alain JUPPE ont tout de suite accepté. Paris, Le Mans et Bordeaux seront donc les premiers signataires ! Nous espérons en avoir 10 d’ici 2016…

 

Géraldine Durand, la Directrice Marketing, Communication et Relation clients d’O2, viendra aussi raconter son histoire pendant la Journée Maman travaille. Pourquoi lui avoir demandé d’intervenir cette année ?

 

La Journée Maman travaille sera émaillée de « Bonheur stories ». Et l’histoire de Géraldine est formidable. Je la raconte à tout le monde parce qu’elle symbolise vraiment l’esprit de cette journée, dont le thème sera le bonheur.

 

Au moment de passer ses entretiens chez O2, pour un poste au sein du comité de direction du groupe, Géraldine avait également un grand projet dans sa vie personnelle : se lancer dans une FIV pour devenir maman. Elle a donc abordé le sujet en entretien d’embauche, face au PDG et au DRH de l’entreprise… Pour connaître la suite de cette histoire positive et très spéciale, il faudra venir le 8 décembre !

 

Vous souhaitez participer à la Journée Maman travaille ?
Inscrivez-vous ici ! Attention, le nombre de places est limité…


O2 va recruter 600 personnes en CDI avant fin 2015

Leader dans les services à domicile et premier créateur d’emplois en France, le Groupe O2 a déjà embauché 3 900 personnes en CDI depuis janvier 2015 et prévoit de recruter 600 personnes supplémentaires avant la fin de l’année. Les profils recherchés sont principalement des gardes d’enfants, des assistant(e)s ménager(e)s et des assistant(e)s de vie. Les candidats intéressés peuvent postuler dès maintenant sur www.o2recrute.fr.

 

Collaborateurs O2

 

1er créateur d’emplois en France sur les 5 dernières années

 

Avec 6 100 emplois nets créés entre 2008 et 2013, le Groupe O2 est le premier créateur d’emplois en France sur les cinq dernières années, devançant des poids lourds comme Airbus ou EDF (source : étude Xerfi publiée en juin 2014). L’entreprise, qui a déjà réalisé 3 900 recrutements en CDI depuis janvier 2015, prévoit encore de recruter 600 personnes en CDI avant la fin de l’année !

 

S’appuyant sur 12 000 collaborateurs et un réseau national de 200 agences de proximité, le Groupe O2 accompagne près de 45 000 familles au quotidien, avec des services de ménage-repassage, garde d’enfants, aide aux personnes âgées ou en situation de handicap, et jardinage.

 

Garde d’enfants à domicile : 300 postes à pourvoir

 

Sur les 600 recrutements annoncés, 300 sont des postes de garde d’enfants à pourvoir en CDI, le plus souvent à temps partiel. Un contrat à temps plein ou quasi-plein est également possible, si le candidat s’oriente vers un poste « multi-métiers » (garde d’enfants + ménage-repassage par exemple).

 

Les profils recherchés en garde d’enfants :

  • Pour la garde d’enfants de plus de 3 ans : Avoir une première expérience professionnelle ou personnelle en garde d’enfants.
  • Pour la garde d’enfants de moins de 3 ans : Etre titulaire d’un diplôme en garde d’enfants (type CAP Petite enfance) ou avoir 3 ans d’expérience dans ce domaine.

 

Outre les 300 postes de garde d’enfants, O2 propose 250 autres postes dans toute la France :

  • Des postes d’assistant(e)s ménager(e)s en CDI
  • Des postes d’assistant(e)s de vie en CDI
  • Des postes d’encadrement en CDI, en agences ou au siège

 

Le succès d’O2 reposant sur la qualité de ses prestations et le professionnalisme de ses intervenants, la sélection des candidats est très rigoureuse. Avec un taux de sélectivité élevé (seulement 4% des candidatures sont retenues), le Groupe O2 souhaite mettre au service de ses clients les meilleurs professionnels du secteur.

 

Les candidat(e)s intéressé(e)s peuvent postuler dès maintenant sur www.o2recrute.fr !


5 choses à savoir avant de choisir votre femme de ménage

5-bonne-raison-MR

 

1. Qu’attendez-vous de votre femme de ménage ?

 

Avant toute chose, il est important de déterminer les tâches que vous souhaitez que votre femme de ménage réalise chez vous.  Cuisine, salle de bain, chambre des enfants, poussières, repassage, soins spécifiques pour vos sols, nettoyage du frigo, lavage des vitres… Les missions que vous pouvez lui confier sont variées.

 

Quelles sont vos priorités ? Vos exigences ? Qu’est-ce qui doit être fait pour que vous soyez satisfait ? Listez les tâches en fonction de vos attentes afin que votre service de ménage à domicile vous donne entière satisfaction dès la première prestation. N’oubliez jamais que votre femme de ménage ne peut pas deviner toute seule vos exigences.

 

2. Comment la choisir ?

 

Confier son domicile à une personne n’est pas chose facile… La confiance doit être votre premier critère de choix. Vous confiez votre intérieur mais cela ne doit pas être stressant. Organisez une première rencontre pour faire connaissance avec la personne, cela vous rassurera pour la suite.

 

Le ménage est un vrai métier qui nécessite une grande technicité et une méthode bien définie. La femme de ménage qui intervient chez vous doit être formée, elle doit maîtriser les techniques professionnelles… Bref, elle doit être une experte. Utiliser le bon matériel avec le bon produit sur le bon support demande des connaissances particulières, un savoir-faire professionnel, sans quoi votre intérieur pourrait être dégradé. D’ailleurs, on parle plus souvent « d’assistant(e) ménager(e) » que de « femme/homme de ménage ».

 

De même, une bonne organisation permettra à votre femme de ménage d’être beaucoup plus efficace lors de ses prestations. Il s’agit d’optimiser son temps dans chaque pièce et d’optimiser chaque geste pour faire le maximum de tâches dans un minimum de temps.

 

Article-MR-1

 

3. C’est compliqué la paperasse ?

 

Lorsque l’on pense au ménage à domicile, on pense naturellement au recrutement et à toute la paperasse qui en découle. Devenir employeur vous engage à rédiger un contrat de travail, à faire les déclarations à l’URSSAF, à éditer des bulletins de salaires et, en cas de litige, à encourir des risques juridiques.

 

Mais pas de panique, des solutions existent pour éviter toute cette lourdeur administrative.

 

La première consiste à faire appel à un mandataire : vous employez et payez votre femme de ménage, le mandataire s’occupe des démarches administratives et du recrutement. Mais attention, dans ce cas de figure, vous supportez toujours les risques juridiques (une convocation aux prud’hommes par exemple).

 

La deuxième consiste à faire appel à un prestataire : l’intervenant à domicile est employé et payé par le prestataire, qui s’occupe du recrutement, prend en charge l’ensemble des formalités administratives et supporte tous les risques juridiques.

 

Attention, nous vous mettons en garde contre le travail au noir : ce mode n’a que des inconvénients et vous risquez de lourdes peines (amende de 45 000 €, prison…). Nous vous invitons à visiter http://stop-travail-au-noir.fr pour plus d’informations.

 

Les avantages de chaque mode

 

Emploi direct Mandataire Prestataire
- Choix du salarié

- Pas d’intermédiaire entre le particulier et le salarié

- Recrutement du salarié

- Pas de démarches administratives

- Salarié employé par le prestataire

- Recrutement du salarié

- Pas de démarches administratives

- Pas de risques juridiques

- Formation permanente

 

Article-MR-2

 

4. Combien ça va me coûter ?

 

Tout dépend de vos besoins ! Plus votre besoin est complexe et plus le tarif sera élevé. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte : la superficie de votre maison, les tâches demandées, l’expertise de la femme de ménage, etc.

 

Cependant, avoir une femme de ménage chez soi reste un « confort abordable », on vous explique pourquoi.

 

Les services à la personne vous font bénéficier de 50% d’avantage fiscal. C’est-à-dire que la moitié des dépenses que vous avez engagées dans l’année vous sont reversées ou déduites de vos impôts l’année suivante.

 

Exemple : en 2015, vous dépensez 3 556,80 € de prestations de ménage.
En 2016, vous deviez payer 6 000 € d’impôts sur le revenu.
En déduisant la moitié des sommes engagées en prestations en ménage, soit 1 778,4 € en 2015, vous ne payerez que 4 221,60 € d’impôts en 2016 !

 

Si vous êtes en activité professionnelle ou que vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôts (sous certaines conditions), c’est-à-dire que l’on vous fait un chèque si votre avantage fiscal est plus élevé que vos impôts.

 

Dans les autres cas, vous bénéficiez de la réduction d’impôts.

 

Sachez qu’en moyenne, une heure de ménage prestée par un expert vous coûtera 11 € TTC après avantage fiscal de 50% (soit 22€ TTC avant avantage fiscal).

 

5. Je m’engage sur combien de temps ?

 

Cela dépend de la solution que vous choisissez. Si vous faites appel à un mandataire ou passez par l’emploi direct, vous devez respecter les délais légaux de préavis et gérer les procédures de licenciement. Sauf en cas de faute grave ou de faute lourde, le salarié a le droit à un préavis dont la durée dépend de son ancienneté :

 

  • Moins de 6 mois d’ancienneté => 1 semaine de préavis
  • De 6 mois à 2 ans => 1 mois de préavis
  • 2 ans et plus => 2 mois de préavis.

 

Si vous faites appel à un prestataire, c’est sans engagement, vous pouvez arrêter vos prestations à tout moment et sans frais.

 

>> Pour en savoir plus sur les prestations de ménage-repassage, cliquez ici !


vdc-pub5