Vieillir à son domicile, un souhait et des avantages !

Bien vieillir-BLOG

Aujourd’hui, une majorité de français exprime le souhait de rester le plus longtemps possible à domicile et d’y vieillir.
 

Si, de manière intuitive, chacun peut comprendre cette préférence, il est intéressant d’en comprendre les bénéfices pour la personne âgée ; Donner du sens à cette demande permet certainement de mettre plus de volonté dans la mise en œuvre de la solution et d’apprécier la notion de « maintien à domicile » au sens noble du terme.

 

Le domicile : un point d’ancrage

 

Du domicile se déploie un continuum allant des souvenirs aux projets.
La personne y a vu ses enfants grandir, ses petits-enfants s’émerveiller devant les paquets un matin de Noël et chaque pièce évoque son histoire personnelle.
L’aménagement des lieux, les objets et les souvenirs personnels qui parsèment le logement symbolisent un parcours de vie.
La personne y reçoit « chez soi » sa famille, ses amis. Elle leur offre l’accueil habituel qui lui ressemble.
Elle en sort également pour aller chez les commerçants et les professionnels de santé de son choix, en qui elle a confiance et qui la connaissent parfois depuis longtemps. Elle est donc connue …et reconnue. Dans son quartier ou son village, elle n’est pas qu’une « vieille » personne ; elle est, un parent à qui on demande des nouvelles des enfants, un patient avec lequel on se remémore des anecdotes, un acteur- ancien ou pas ! – de la vie locale dont on sollicite l’avis…
Nos aînés sont des condensés d’identités et être « âgé » n’est qu’un de leurs traits au milieu d’une multitude d’autres caractéristiques.
La vie passée, loin de cantonner la personne dans une passivité et une nostalgie, la nourrit dans une perspective, toujours dynamique, de vie.
 

Etre accompagné au domicile

 
Vieillir, un état inhérent à la condition humaine ; Cet état n’annihile pas la volonté, les choix et les désirs de la personne.
L’aide, proposée par O2 dans son offre d’accompagnement « Faire Ensemble », laisse la part belle à la personne pour réaliser tout ce dont elle est capable, en sécurité. Ne pas faire à sa place permet à la personne âgée de maintenir ses capacités et son autonomie le plus longtemps possible ; c’est aussi cela qui maintient l’estime qu’elle a d’elle-même.
Ces activités seront parfois réalisées avec de l’aide qui pourra aller de la présence bienveillante d’un Assistant de Vie pour assurer la sécurité du quotidien à une aide complète pour la réalisation, par exemple, d’un repas.
Ces aides dites « humaines » mises en place au domicile tiennent compte des habitudes, des goûts et des capacités : elles seront réfléchies, organisées et planifiées pour une personne unique et singulière à qui elles apporteront dignité, sérénité et sécurité.
 

« Des solutions existent »

 
Enfin, un obstacle au maintien à domicile est l’éloignement des proches et le manque d’aménagement du domicile.
Le lien avec les proches sera favorisé par les nouvelles technologies pensées pour les seniors dans le cadre de la Silver économie. Dans son rôle d’accompagnant, l’Assistant de Vie O2 peut, par exemple, proposer une aide au maniement des outils numériques.
Quant à l’adaptation du domicile, il peut, selon les besoins, être revu. Le guide « Préserver sa qualité de vie à domicile », élaboré par O2, préconise d’avoir un regard sur certains dangers potentiels. Les préconisations d’aménagement viseront une mise en sécurité du domicile sans pour autant dénaturer le logement !
 

Rester à son domicile : pas pour y être « maintenu » mais pour y vivre !


vdc-pub5